History

Livrable 0 - Proposition de projet

UCMNav – Plug-in pour Eclipse

par

Olivier Clift-Noël
Jean-Philippe Daigle
Jason Kealey
Jordan McManus
Etienne Tremblay
--
L’équipe SoftwareEngineering.Ca


Travail présenté à
Dr. Liam Peyton
dans le cadre du
Projet final du baccalauréat en génie logiciel




Université d’Ottawa 5 Janvier 2005



L’équipe de développement

Nom Numéro Étudiant Courriel Statut
Olivier Clift-Noël 2702098 ocliftnoel Coop
Jean-Philippe Daigle 2380006 jpdaigle Coop
Jason Kealey 2657431 jkealey Coop
Jordan McManus 2722815 jmcmanus Coop
Etienne Tremblay 2672764 etremblay Coop
Tous les membres - projetseg -

Présentation du client

Dr Daniel Amyot
Université d'Ottawa – ÉITI
800 rue King Edward, Ottawa, Ontario, Canada, K1N 6N5
Téléphone: +1 (613) 562-5800 poste 6947
Télécopieur: +1 (613) 562-5664
Bureau: Édifice ÉITI, salle 5-021
Courriel: damyot@site.uottawa.ca

En février 2002, Daniel Amyot s’est joint à l'ÉITI à titre de Professeur adjoint, après un séjour en milieu industriel (Mitel Networks) et la fin de sa thèse portant sur la spécification et la validation de systèmes de télécommunication avec des scénarios causaux et LOTOS (Prix Pierre-Laberge 2002). Il est responsable du groupe d'intérêt sur les Use Case Maps ainsi que Rapporteur à l'UIT-T (Commission d'études 17) sur les langages d'exigences (User Requirements Notation et Message Sequence Charts). Il détient un doctorat et une maîtrise de l'Université d'Ottawa (2001 et 1994) ainsi qu'un baccalauréat en sciences de l'Université Laval (1992). Objectifs UCMNav, Use Case Map Navigator de son nom complet, est un outil construit en C++ qui permet de créer, modifier et explorer des modèles Use Case Maps (UCM). La notation Use Case Map est un langage d’exigence en cours de normalisation à l’UIT-T. La version actuelle du système nécessite XForms, X Window, et une variante de Linux/Unix ou Cygwin sous Windows. Le prototype a évolué grandement et est aujourd’hui impossible à maintenir. De plus, l’interface n’est pas conviviale et puisque c’est le seul outil sur le marché pour naviguer à travers les Use Case Maps, cela ralentit l’adoption répandue de la notation.

Notre projet vise à remplir les buts suivants :

  1. Se défaire des dépendances à l’environnement X Window et à la librairie XForms
  2. Refaire l’architecture du système pour assurer sa maintenabilité et son extensibilité
  3. Offrir une interface plus conviviale et standardisée pour accélérer l’adoption de la notation

Système proposé

L’annexe propose un diagramme des cas d’utilisations de très haut niveau de notre plug-in Eclipse. Sommairement, notre système permettra la visualisation et l’édition des concepts généraux de la notation UCM. Les fonctions plus avancées telles que les traces ne seront pas incluses.

Aussi inclus en annexe est une séquence d’actions schématisées rapidement démontrant l’ajout d’une composante à un chemin existant, en utilisant le menu contextuel du point vide placé à l’endroit où l’insertion doit être effectuée.

Description de l’architecture

Selon notre évaluation initiale, le meilleur moyen de satisfaire les buts de notre client est de créer un plug-in Eclipse en Java. Eclipse est un outil libre qui offre un environnement de développement pour tout et rien à la fois. En somme, il offre une infrastructure d’édition complexe et permet aux développeurs de se concentrer sur la logique de leur application. Eclipse réduit le nombre d’outils nécessaires pour accomplir une certaine tâche et standardise les interactions avec ceux-ci. Nos recherches initiales nous indiquent que SWT (Standard Widget Toolkit) et GEF (Graphical Editing Framework) seront très utiles pour développer notre application rapidement.

image001.gif
Diagramme de déploiement (simplifié)

Risques

Eclipse évolue rapidement, tout comme SWT et GEF. Ayant communiqué avec un développeur expérimenté (Paul Wells de chez Modelistic.com), nous savons que ceci risque d’être la plus grande difficulté qui affectera le sujet de notre projet. De plus, nous allons utiliser plusieurs outils au cours de notre projet pour optimiser nos processus dont certains avec lesquels nous ne sommes pas encore familiers. Ant, BugZilla, CVS, DOORS, Eclipse, JUnit, Rational XDE, Twiki et UCMNav sont ceux que nous prévoyons utiliser fréquemment. La stratégie de minimisation de ces risques compte sur le déploiement et l’utilisation des outils logiciels mentionnés ci-haut aussi tôt que possible, et par le plus grand nombre d’équipiers possible à chaque fois qu’une nouvelle technologie doit être introduite.

Nous prévoyons également que l’effort offert par chacun des membres de l’équipe soit différent au cours du projet. Un risque est qu’un (ou plusieurs) des membres ne puisse(nt) produire au même niveau que les autres pendant un laps de temps important. La personne la plus probable pour ce genre de situation cette session est Olivier car il prend beaucoup d’autres cours (7). Des problèmes de santé, des voyages, des problèmes familiaux sont tous des facteurs qui risquent d’influencer négativement notre projet. Nous comptons mitiger ces risques en demeurant toujours en communication avec les autres développeurs, et réassignant des tâches au besoin.

Le déploiement sera difficile pour deux raisons. Premièrement, notre application doit être portable. Malgré que le code source sera offert librement, des versions compilées facilement distribuables devront être testées et distribuées. De plus, l’évolution d’Eclipse risque d’augmenter le nombre de versions en distribution de notre plug-in. Notre but sera de limiter ces versions en étudiant l’évolution d’Eclipse pour s’assurer la compatibilité future de nos composantes. La notation UCM est elle aussi en évolution, et l’outil devra permettre de s’ajuster facilement aux modifications à la notation elle-même. Un autre aspect à considérer sera la décision de déployer notre plug-in seul ou dans une archive contenant une certaine version d’Eclipse.

Étude d’impact

Questions légales

Tel que montré plus haut, dans le diagramme de déploiement, UCMNav dépend du framework Eclipse (sous licence Eclipse Public License) et, selon toute probabilité, du Graphical Editing Framework (sous licence CPL, bientôt EPL). L’outil existant que nous porterons (mais qui ne contribuera pas de code au nouveau projet) est disponible sous licence GPL. Les particularités de ces licences forceront la distribution du code source selon une licence EPL. Ceci est cohérent avec les attentes du client, qui désire développer un plug-in pour Eclipse.

Standards existants

La notation Use Case Map (UCM) est un langage d’exigences en cours de normalisation à l’UIT-T. Notre outil devra se conformer à la notation standard. L’expert à consulter dans ce domaine est le Dr Amyot, également notre client.

D’un point de vue technique, l’outil UCMNav actuel supporte l’export d’UCMs dans un format XML pour lequel le schéma nous est fourni. Le nouvel outil devra être interopérable avec les fichiers produits par la version actuelle d’UCMNav.

Responsabilités légales

Les licences EPL et GPL incluent une déclaration de non-responsabilité de la part des développeurs et distributeurs du produit. De graves problèmes dans notre implémentation seraient regrettables et pourraient retarder l’adoption, mais ne nous exposent pas (ni notre client) à des difficultés légales.

Questions sociales

Le système prévu, en tant qu’outil permettant l’édition et la navigation d’UCMs, favorise le développement de méthodes et standards pour assister à la conception des systèmes informatiques de demain. Le développement des techniques du génie des logiciels permettra, à long terme, de créer des logiciels plus stables, plus conviviaux, conçus plus rapidement, et moins coûteux.

Communauté d’usagers

Lorsque le nouvel éditeur UCM approchera la parité de fonctionnalité avec UCMNav2 (l’éditeur existant), il pourra commencer à être adopté par la communauté d’usagers actuels et sa plus grande indépendance lui permettra d’être approché plus facilement par de nouveaux usagers.

Impact financier

L’impact financier du projet ne fera pas l’objet d’une analyse poussée dans ce bref document. Les étudiants affectés à ce projet n’en retirent pas de salaire, la seule personne salariée affectée durant le développement sera donc notre client, Dr Amyot, qui nous consacrera un peu de son temps sur une base régulière.

À l’échelle de la communauté d’usagers, le produit fini sera distribué gratuitement, avec code source, sous les termes de la licence EPL. Le coût pour la communauté d’usagers est donc simplement le coût du temps nécessaire pour le déploiement et l’apprentissage de l’outil.

Plan du Projet

Rôles

À la fin de la première itération, nous remettrons la version finale du document de définition du projet. Nous aurons instauré et testé rapidement notre environnement de développement, défini les exigences directrices du projet et défini les modes d’interaction principaux avec le système. Le gestionnaire de projet est responsable de la livraison de notre livrable, le 28 janvier 2005.

À la fin de la deuxième itération, nous remettrons notre cahier des charges. Nous aurons aussi établi les cas d’utilisations typiques du système. Une visualisation statique du modèle très simplifié devrait être possible. Le gestionnaire de projet est responsable de la livraison de notre livrable, le 18 février 2005.

À la fin de la troisième itération, nous remettrons notre premier cahier de contrôle de la qualité. Nous aurons implémenté l’architecture générale du plug-in et implémenté les très grandes lignes du système. Le gestionnaire de projet est responsable de la livraison de notre livrable, le 18 mars 2005.

À la fin de la quatrième itération, nous remettrons notre cahier de design. Une version alpha de notre plug-in sera prête, les exigences directrices ayant été implémentées et le système pouvant fonctionner avec des fichiers externes réels. Le gestionnaire de projet est responsable de la livraison de notre livrable, le 13 mai 2005.

À la fin de la cinquième itération, nous remettrons notre deuxième cahier de contrôle de la qualité. La majorité du système sera fonctionnel et ce qui reste à faire sera bien identifié. Le gestionnaire de projet est responsable de la livraison de notre livrable, le 17 juin 2005.

À la fin de la sixième itération, nous remettrons notre rapport final. L’étendue du travail planifié aura été complétée et le plug-in sera prêt pour d’autres désirant étendre la fonctionnalité offerte par le plug-in. Le gestionnaire de projet est responsable de la livraison de notre livrable, le 15 juillet 2005.

Annexe

Diagramme de cas d’utilisations

image003.gif

Exemple d’une séquence d’action

Nous voulons ajouter une responsabilité au diagramme, à l’endroit où se situe le point vide.

image005.gif

Nous ouvrons le menu contextuel sur le point vide de la courbe où nous voulons insérer la responsabilité.

image007.gif

Nous avons sélectionné l'option responsabilité dans le menu contextuel. Celle-ci apparaît et deux nouveaux points vides sont insérés sur la courbe.

image009.gif
Topic revision: r2 - 13 Jan 2005, EtienneTremblay
This site is powered by FoswikiCopyright © by the contributing authors. All material on this collaboration platform is the property of the contributing authors.
Ideas, requests, problems regarding Foswiki? Send feedback